La compulsion au sucre (Creative Commons)

La compulsion au sucre (CC)

L’hypnothérapie est une démarche qui vise à libérer la personne souffrant de compulsion au sucre, généralement nommé trouble alimentaire. En pratiquant l’hypnose en tant qu’hypnothérapeute diplômé à Paris, je conseille naturellement avant tout de faire les examens nécessaires auprès de votre docteur ou de votre spécialiste, afin de vérifier votre état de santé global.
Après cette première vérification, si il n’y a aucun problème apparent, il faut savoir que l’hypnose Ericksonienne et Humaniste permet d’alléger les manifestations en relation avec les troubles de l’alimentation. L’hypnose permet d’apprendre à calmer naturellement les pensées.
L’hypnothérapie permet d’avoir un accès rapide à des parties cachées de nous-même. Notre inconscient peut effectivement nous protéger de certaines informations. Ce manque de communication intérieure peut engendrer des automatismes inconscients qui agissent sur le circuit de l’anxiété du cerveau. Ce circuit est impliqué dans la reproduction de certains comportements. Les troubles de l’alimentation transforment anormalement ce circuit et entraîne souvent un déséquilibre obsessionnel en créant des situations autant incontrôlables qu’indésirables.
Les personnes qui subissent la souffrance du trouble alimentaire sont confrontés à leurs propres pensées. La petite voix intérieure impose des rituels particuliers et plus la personne essaye de se libérer de ses automatismes, plus le rituel devient gênant. La personne se trouve alors comme prisonnière de ses pensées et la peur se développe. Il arrive très souvent que la compulsion au sucre perturbe la vie quotidienne dans la mesure où la personne évite certaines activités et situations. Le trouble alimentaire devient alors une forte source de souffrance, car la personne se sent victime de ses pensées qu’elle ne pense plus maîtriser. Plus elle accepte l’automatisme du trouble, plus elle en subit les conséquences et ressent la peur, l’angoisse et même parfois une sensation de panique.
Il est donc intéressant de consulter un hypnothérapeute afin de travailler sur la diminution ou la suppression de ses pressions intérieures inutiles. Chez certaines personnes, les troubles de l’alimentation peuvent même créer des émotions négatives et donc développer une certaine forme de conflits intérieurs (frustration, honte, peur, culpabilité, regret, colère…). Il arrive souvent que, si le trouble de l’alimentation n’est pas pris en compte, la compulsion au sucre peut aussi créer des sensations physiques plus fortes et désagréables sur le corps.
Quelles que soient les manifestations, l’hypnose peut permettre de transformer ces perceptions gênantes et de rétablir un équilibre plus naturel. De nombreuses personnes ont déjà trouvé leur solution avec l’hypnose. Les résultats sont vérifiables. Les troubles de l’alimentation agissent comme beaucoup d’autres automatismes, mais notre partie inconsciente ne nous permet pas toujours de voir le lien : corps / esprit. Cette liaison est aujourd’hui tout à fait reconnue comme naturelle dans le domaine médical, mais aussi dans le domaine de la biologie et de la physique moderne. On peut s’apercevoir aussi que ce message transmis à travers ce trouble est souvent une façon de comprendre quelque chose sur nous-même. En acceptant de prendre conscience de quelque chose, on se libère souvent de la source de son blocage.