livre

Rééduquer notre façon de penser

Quelle est la réelle fonction de l’hypnothérapie ?

L’hypnose est une technique qui a plusieurs objectifs de rééducation, lorsqu’elle est appliquée dans le domaine de la santé.

Pour comprendre cela, il est avant tout nécessaire de rappeler certains enseignements des Neurosciences issues des nouvelles recherches afin de mieux comprendre comment nous fonctionnons et réagissons.

Tout d’abord, il faut savoir que la première structure du cerveau, c’est la répétition. Cela explique pourquoi nous sommes souvent confrontés à des mécanismes automatiques et des habitudes qui peuvent être difficilement supportables. Parce que les addictions, les douleurs, les troubles, les regrets, les limites, les blocages, les peurs, les angoisses… agissent toujours par un phénomène de répétition.

Ensuite, il faut se souvenir que notre psychisme est composé d’une partie dite « consciente », dans laquelle nous sommes souvent confrontés à notre système de contrôle trop développé. Mais aussi d’une partie dite « inconsciente » qui répond à des enregistrements du passé. Nous sommes donc largement conditionnés par les empreintes de nos histoires de vie et par des apprentissages qui souvent peuvent nous limiter dans notre épanouissement personnel. Le cerveau à l’habitude d’imprimer les événements qui ont été conditionné par de fortes émotions. Aussi la surface inconsciente de notre psychisme à la possibilité de cacher l’information afin de nous protéger des pensées trop répétitives. En refoulant l’information toxique, l’inconscient mets en place un système de protection qui nous permet de moins être harcelé par nos pensées traumatisées.

Les Neurosciences nous montent à la fois que notre cerveau ne sait pas purger ou évacuer les empreintes enregistrées, mais aussi que le cerveau a malheureusement plus de facilité à mémoriser les moments douloureux que les moments joyeux. C’est pour cela que nous pouvons ressentir des peurs inconditionnées sans vraiment en comprendre la cause. Mais il est important de comprendre qu’en vivant un événement traumatisant, nous pouvons voir aujourd’hui grâce à IRM fonctionnel (vidéo) l’empreinte localisée et enregistrée. Nous comprenons alors que le choc émotionnel reste actif même après l’événement. La grande particularité de notre cerveau réside dans le fait qu’il ne fait pas la différence entre l’observation de  événement traumatique et le fait d’y repenser même longtemps après. Lorsque nous répétons par nos ruminations l’incident ou la peur de l’événement par nos pensées, nous réactivons sans le savoir, la zone initialement blessée dans notre cerveau. Cela explique pourquoi de nombreuses personnes se trouvent littéralement piégées par leurs pensées, puisqu’elles répètent inconsciemment la douleur ou la peur de revivre l’événement. Il se trouve que, même plusieurs décennies après, l’activation de cette zone blessée dans le cerveau peut rester présente, si la personne y repense.

Voilà, maintenant vous pouvez mieux percevoir le travail de l’hypnothérapie.
Notre vraie fonction consiste plutôt à rééduquer le cerveau et à transmettre des outils qui visent libérer les empreintes du passé. Par la pratique que l’hypnose (c’est à dire de la conscience modifiée) la personne souffrante a la possibilité d’accéder à des states inconscientes de son psychisme, afin de calmer et parfois d’éteindre les zones blessées de son cerveau. Il faut souligner que cette démarche reste entièrement naturelle et qu’elle vise, contrairement à de nombreuses thérapies analytiques, à travailler essentiellement avec la partie inconsciente de la personne qui le désire.

Pour moi, l’hypnothérapie a pour but d’essayer d’éteindre les enregistrements douloureux imprimées inconsciemment dans le cerveau de la personne souffrante. Mais les résultats de ces démarches sont perceptibles surtout pour les personnes qui souhaitent réellement accepter de faire le « deuil » d’évènements du passé. La pulsion de vie doit devenir primordiale pour réussir cette transformation. Le désir de revivre réellement dans le présent et de retrouver sa liberté est donc essentiel, car comme vous l’avez compris, la guérison vient de vous.

Comments are closed.